Français Anglais Néerlandais
Facebook Twitter Instagram Youtube
Visite virtuelle Télécharger nos brochures Localisation et accès
Les plus beaux villages de France Ville fleurie 4 fleurs Station verte

Lyons Andelle à travers l’histoire

Territoire de chasse prisé des rois et ducs de Normandie, le Pays de Lyons a su se faire une place dans l’histoire.

Lieu de résidence ducale et royale jusqu’à la Révolution française, Lyons-la-Forêt est devenu, depuis la Belle-Epoque, un lieu de villégiature prisé par les artistes et hommes de lettres en quête d’inspiration.

Le Pays de Lyons est occupé depuis l’époque gallo-romaine, comme en attestent les vestiges d’un théâtre du IIIème siècle retrouvés à côté de l’église de Lyons-la-Forêt. Le massif forestier est depuis cette période une forêt domaniale, réserve unique de bois et de gibier.

Au XIème siècle, Lyons-la-Forêt devient un emplacement stratégique car frontalier, où Guillaume le Conquérant bâtit un château. Fortifiée par Henri Ier Beauclerc, la ville est à la fois résidence favorite des ducs de Normandie et lieu de querelles avec les rois de France. Philippe-Auguste remporte finalement le territoire, mais le château-fort est démantelé par les Anglais à la fin de la guerre de Cent ans. Cependant, Lyons-la-Forêt reste un lieu de villégiature royal.

Du XVIème au XVIIIème siècle, Lyons-la-Forêt tient une grande place dans le développement du canton grâce aux trois cours de justice royale qui s’y réunissent et à la générosité du duc de Penthièvre (1725-1793), dernier seigneur du Pays de Lyons.

 

L'hôtel de ville de Lyons-la-Forêt et sa salle de baillage (ISMH, XVIIIe s.)

L’hôtel de ville de Lyons-la-Forêt et sa salle de bailliage (ISMH, XVIIIe s.)

Le Pays de Lyons entre timidement dans l’ère industrielle : les filatures, manufactures d’indiennes et verreries font un temps la richesse du territoire. Seule l’exploitation forestière connait un regain d’activité à cette période grâce à l’évolution de la papeterie.

Tout au long du XXème siècle, le Pays de Lyons est surtout devenu un lieu de villégiature et d’inspiration pour de nombreux artistes comme Maurice Ravel, Paul-Emile Pissaro, Jacques-Emile Ruhlmann, Claude Chabrol et tant d’autres.